Accueil > Définitions > Choléstase
Mots médicaux voisins
Nom masculin
Choléstase
Nom masculin
Nom masculin
Quelques définitions
Nom féminin
Nom féminin
Expression au masculin
Expression au masculin
Nom masculin

Définition de "Choléstase" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioCholéstase nom fém.
Écouter la piste audioCholostase nom fém.
Écouter la piste audioCholéstatique adj.
Écouter la piste audioCholostatique adj.

La choléstase, parfois appelé cholostase, correspond, littéralement, à une stase biliaire. En effet, la racine « cholé » fait référence à la bile, comme dans le terme « cholédoque ». Elle traduit en fait une obstruction à l’écoulement de la bilirubine conjuguée, qui s’accompagne d’un subictère voire d’un ictère choléstatique (ou cholostatique) quand le phénomène est important. L’obstruction peut se produire au niveau hépatique : choléstase intrahépatique (hépatites, cirrhose, etc.), ou au niveau des voies biliaires extrahépatiques : choléstase extrahépatique (calcul, tumeur, etc.).

En l’absence fréquente d’ictère, le diagnostic de choléstase est évoqué biologiquement par le « bilan hépatique », ensemble de constantes sanguines recueillies par une prise de sang, et censées traduire le fonctionnement du foie. La choléstase se traduit par une augmentation des phosphatases alcalines (PA); son  intensité se mesure par le taux de la bilirubine. Une augmentation des amino-transférases (ex transaminases) signifie l’existence d’une cytolyse associée à la choléstase. On l’aura compris, la choléstase est une notion biologique, alors que l’ictère est un symptôme clinique. Une fois la choléstase reconnue, il faut en rechercher la cause ; c’est l’objet du diagnostic étiologique.