Accueil > Définitions > Fécondation
Mots médicaux voisins
Nom féminin pluriel
Fécondation
Nom masculin
Nom féminin
Quelques définitions
Nom masculin
Nom masculin
Nom masculin
Expression au masculin
Nom masculin

Définition de "Fécondation" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioFécondation nom fém.
Écouter la piste audioFécondité nom fém.
Écouter la piste audioFécond adj.
Écouter la piste audioFéconder ver.
Écouter la piste audioFécondable abr.
Écouter la piste audioFertilité nom fém.
Écouter la piste audioFertile adj.
Écouter la piste audioInfertilité nom fém.
Écouter la piste audioInfertile adj.
Écouter la piste audioFécondation in vitro exp. fém.
Écouter la piste audioFIV abr.
Écouter la piste audioFIVETE abr.

La fécondation est la première étape de la reproduction. Elle se fait par fusion des gamètes mâle (le spermatozoïde) et femelle (l’ovocyte). La fécondation a lieu physiologiquement dans la trompe. Chacun des deux gamètes apporte son patrimoine génétique à l’embryon ainsi formé.

La fécondité désigne la capacité à la reproduction. La notion est à la fois individuelle (une femme féconde) et démographique (taux de fécondité d’une population). Deux autres termes sont associés à la notion de fécondité : le verbe féconder, et l’adjectif fécondable (susceptible d'être fécondé).

La fertilité qualifie la capacité à produire une descendance viable et éventuellement nombreuse. Initialement, cette notion de fertilité était appliquée essentiellement aux femmes ; elle a été étendue secondairement aux hommes, et surtout aux couples. Un couple fertile a mis moins d’un an pour avoir un enfant, à condition d’avoir eu des rapports sans contraception pendant les périodes où la femme est fécondable (du 10ème au 14ème jour du cycle, avec un pic au 14ème jour après le premier jour des dernières règles).

L’infertilité désigne la difficulté, pour un couple, d’avoir un enfant après un an de tentatives infructueuses. Un couple est donc considéré comme infertile au-delà d’un an, et stérile si le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) s’avère indispensable.

Quand une femme ne peut pas être fécondée naturellement, notamment du fait d’une stérilité tubaire, la fécondation est obtenue en dehors du corps de la mère, in vitro (qui s’oppose à in utero dans ce cas), ou encore en éprouvette (« bébé éprouvette »). Deux ou trois embryons ainsi obtenus et conservés par congélation sont implantés dans l’utérus de la mère. Les enfants qui naissent par FIV (fécondation in vitro) sont pourvus du capital génétique des parents. Le nom complet de la FIV est FIVETE (fécondation in vitro et transfert d’embryons).

FIV et FIVETE sont des acronymes, car leur prononciation est syllabique.