Accueil > Définitions > Opération
Mots médicaux voisins
Nom masculin
Opération
Nom féminin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
Opération désigne l’acte chirurgical en lui-même.
Pour la plupart des patients, le bloc opératoire, c’est le « billard » sur lequel ils redoutent de passer.
Quelques définitions
Abréviation
Expression au féminin
Nom féminin
Nom masculin
Nom féminin

Définition de "Opération" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioOpération nom fém.
Écouter la piste audioOpérer ver.
Écouter la piste audioOpératoire adj.
Écouter la piste audioOpérateur nom masc.
Écouter la piste audioOpérabilité nom fém.
Écouter la piste audioOpérable adj.
Écouter la piste audioInopérable adj.

Il existe toutes sortes d’opérations. Mais, dans le domaine médical, ce terme est en règle générale synonyme d’intervention chirurgicale, si ce n’est en médecine militaire, où l’on parle d’opération extérieure (Opex) pour toute intervention sanitaire menée en dehors du territoire national.

Une part importante de l’activité d’un chirurgien consiste à opérer des patients et à suivre la convalescence de ses opérés.

Tout ce qui touche l’acte d’opérer est qualifié d’opératoire : activité opératoire menée dans un bloc opératoire, suites opératoires. Le chirurgien, qui a posé préalablement l’indication opératoire, est l’opérateur, et il est assisté dans cette tâche par son aide opératoire. A la fin de l’intervention, il dicte son compte-rendu (ou compte rendu) opératoire.

L’opérabilité est une notion pas toujours comprise. Il s’agit d’estimer si la lésion est opérable (c’est-à-dire résécable), et si le patient est opérable, c’est-à-dire capable de supporter l’intervention avec un risque opératoire raisonnable. L’opérabilité résulte de l’analyse de la balance bénéfice/risque.

Au terme d’un bilan d’opérabilité, le patient (lui et sa lésion) est déclaré opérable ou inopérable. Mas une troisième option peut se faire jour, celle où il semble inutile de proposer une opération. Dans ce cas, la décision prise est l'abstention, ce que les patients traduisent en général et à tort par l'adjectif inopérable.