Mots médicaux voisins
Nom féminin
Drogue
Expression au masculin pluriel
Nom féminin
Dans l'encyclopédie
Une drogue est une substance psycho-active susceptible de déclencher une addiction.
Quelques définitions
Nom féminin
Adjectif
Adjectif
Nom féminin
Expression au masculin

Définition de "Drogue" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioDrogue nom fém.
Écouter la piste audioDroguer ver.

Il  est très difficile de donner une bonne définition du mot drogue. La plus efficace me semble être celle de l’Institut de santé publique belge, selon laquelle une drogue est une substance psycho-active utilisée à des fins non médicales. D’une manière plus générale, toute chose ou situation pouvant provoquer un état de dépendance (une addiction) peut être qualifiée de drogue.

Si l’on prend la première définition, dans laquelle la drogue est une substance, on peut parler de drogues « dures », les plus dangereuses, et de drogues « douces » ; on peut aussi séparer les drogues légales (tabac, alcool, que le langage courant ne qualifie pas habituellement de drogues) et les drogues illégales, souvent appelées stupéfiants (cocaïne, héroïne). Certaines drogues comme le cannabis sont légales dans certains pays, illégales dans d’autres.

Si l’on prend la définition plus générale, le sexe et le jeu peuvent être considérés comme des drogues.

Dans un sens plus restreint, on utilise parfois le terme de drogue pour désigner certaines substances médicamenteuses, notamment utilisées en anesthésie : drogues anesthésiques. Ceux de ces produits qui peuvent créer une dépendance, comme la morphine, sont alors qualifiés de toxiques, et sont rangés dans une « armoire à toxiques ».

Le verbe droguer signifie soit donner une drogue à quelqu’un à forte dose dans un but thérapeutique (droguer un patient aux neuroleptiques), soit faire ingérer à quelqu’un une substance dans un but malveillant : droguer quelqu’un avec du GHB (la « drogue du violeur »).

Mais la plupart du temps le drogué (le toxicomane, le junkie) n’a besoin de personne pour se droguer, si ce n’est du dealer à qui il achète sa drogue.