Accueil > Définitions > Bactérie
Mots médicaux voisins
Anglicisme
Bactérie
Nom féminin
Expression au féminin
Dans l'encyclopédie
Une bactérie est un micro-organisme vivant, responsable de maladies infectieuses quand elle est pathogène.
Quelques définitions
Nom féminin
Anglicisme
Nom féminin
Nom masculin
Expression au masculin

Définition de "Bactérie" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioBactérie nom fém.
Écouter la piste audioBactérien adj.
Écouter la piste audioBactériologie nom fém.
Écouter la piste audioBactériologique adj.
Écouter la piste audioBactériologiste nom
Écouter la piste audioBactériologue nom
Écouter la piste audioBacille nom masc.
Écouter la piste audioBactéricide adj.
Écouter la piste audioBactériostatique adj.
Écouter la piste audioBactéricidie nom fém.
Écouter la piste audioBactériostase nom fém.

Bactérie est un terme générique qui désigne des micro-organismes vivants microscopiques (qui ne sont visibles qu’avec un microscope) présents dans tous les milieux.

Les bactéries sont la plupart du temps unicellulaires (elles sont formées d’une seule cellule) et sont toujours procaryotes, c’est-à-dire qu’elles sont dénuées de noyau.

Les bactéries font partie de ce que l’on appelle les germes, ou encore les microbes, de même que les virus ou les parasites.

La discipline qui étudie les bactéries et les caractéristiques bactériennes s’appelle la bactériologie, qui est une branche de la microbiologie. Les études bactériologiques sont menées par des bactériologues, ou bactériologistes, au choix, qui sont des biologistes, quel que soit le nom qu’on leur donne. La discipline clinique qui traite des maladies provoquées par les microbes est l’infectiologie.

On peut classer les bactéries selon différents critères. Si on leur applique la coloration de Gram, il existe des bactéries Gram positif (G+) et d’autres qui sont Gram négatif (G-). Si elles ont besoin d’oxygène pour se développer, elles sont dites aérobies, et anaérobies dans le cas contraire. Selon leur forme, on distingue les catégories suivantes : coques (de forme sphérique, comme le staphylocoque), bâtonnets (les bacilles, comme le colibacille), en spirale (vibrions, spirilles et spirochètes). On a parfois tendance à employer, à tort, le mot bacille dans le sens générique de bactérie, notamment dans l’expression bacille Gram positif ou négatif.

Mais en fait, la principale distinction doit être faite entre bactéries pathogènes (qui sont responsables du développement de maladies infectieuses), et celles qui ne le sont pas, les bactéries non pathogènes, que l’on appelle bactéries commensales, comme celles qui colonisent à demeure notre tube digestif. Les bactéries saprophytes (qui se nourrissent de matière organique) sont en règle générale non pathogènes, mais il existe des exceptions, comme le clostridium tetani, responsable du tétanos.

Les bactéries sont affublées de noms latins, mais on emploie plus souvent l’équivalent français, plus accessible. C’est ainsi que l’escherichia coli est le colibacille, le staphylococcus aureus le staphylocoque doré, le pseudomonas aeruginosa est le bacille pyocyanique, etc… Certaines bactéries portent le nom du bactériologue (bactériologiste) qui les a découvertes, comme le bacille responsable de la tuberculose, le bacille de Koch ; parfois ce nom propre a été latinisé, comme celui de notre Pasteur national, dans Pasteurella multocida.

Les médicaments qui luttent contre les bactéries sont des antibiotiques. Sans entrer dans leur mécanisme d’action, on peut les classer en deux grandes catégories : les antibiotiques bactéricides et les bactériostatiques. La bactéricidie caractérise la capacité d’une substance à tuer les bactéries, désinfectant pour les surfaces inertes, ou antibiotique pour l’usage chez le vivant. La bactériostase empêche simplement la prolifération bactérienne.

Un problème de santé majeur est celui de la résistance des bactéries aux antibiotiques, dont la forme extrême est la bactérie multirésistante, la redoutable BMR.