Accueil > Définitions > Correspondant
Mots médicaux voisins
Expression au masculin
Correspondant
Nom féminin
Nom féminin
Quelques définitions
Nom féminin
Nom masculin
Expression au féminin
Nom féminin
Adjectif

Définition de "Correspondant" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioCorrespondant nom comp. masc.
Écouter la piste audioCorrespondre ver.
Écouter la piste audioCorrespondance nom fém.

Un correspondant n’est pas qu’un médecin avec qui un autre médecin correspond. C’est surtout un médecin avec lequel on a l’habitude de travailler, parce qu’il existe une confiance mutuelle. Cette notion est bilatérale : le médecin généraliste a un certain nombre de correspondants (au moins un par spécialité), à qui il a envoie ses patients quand leur problème de santé justifie le recours à un spécialiste. A l’inverse, les spécialistes (sauf ceux, comme les ophtalmologues, que les patients peuvent consulter en « accès direct », sans passer par le généraliste) ont un certain nombre de correspondants, c’est-à-dire de médecins qui leur adressent des patients. Un spécialiste peut adresser à un autre spécialiste (un cardiologue à un chirurgien cardiaque) ; dans ce cas, tous les deux sont correspondants réciproques.

Cette conception bien naturelle d’adresser ses patients à des médecins avec lesquels on a coutume de travailler n’est pas toujours bien comprise desdits patients, qui parlent parfois, pour évoquer cette pratique, de « copinage », mot dont on sent bien qu’il n’est pas une amabilité dont la bouche de ceux qui l’emploient.

Quant aux échanges de courriers professionnels entre correspondants, on peut les qualifier de correspondance, mais cette dénomination fait un peu littéraire. La correspondance professionnelle des médecins n’a rien à voir avec celle que Mme de Sévigné échangeait avec sa fille Mme de Grignan, et passe de plus en plus par des messageries sécurisées sur Internet.

Les vigilances sanitaires fonctionnent avec des correspondants, personnes chargées de relever les dysfonctionnements et de les signaler à l’autorité compétente : correspondant de matériovigilance ou d’hémovigilance.