Accueil > Définitions > Collapsus
Mots médicaux voisins
Nom masculin
Collapsus
Nom féminin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
Le collapsus, cardiovasculaire par convention quand on ne le précise pas, équivaut plus ou moins à un état de choc circulatoire.
Quelques définitions
Nom féminin
Expression latine
Nom masculin
Nom masculin
Nom composé masculin

Définition de "Collapsus" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioCollapsus nom masc.
Écouter la piste audioCollaber ver.
Écouter la piste audioCollapsothérapie nom fém.

Le terme « collapsus » désigne, d’une manière générale, l’effondrement d’un  organe creux et malléable, par chute de la pression qui y règne. Cet organe se « collabe » (s’affaisse) comme un ballon de baudruche qui se dégonfle. Par convention, le terme de collapsus, sans plus de précision, est utilisé pour parler du collapsus cardiovasculaire, situation dans laquelle la pression sanguine s’effondre, comme dans le choc circulatoire : les deux notions de choc et de collapsus cardiovasculaire sont donc étroitement liées.

Si le collapsus n’est pas rapidement pris en charge, le pronostic vital du patient peut être vite engagé. Ce traitement d’urgence est en général l’affaire des équipes de réanimation.

Mais il existe aussi des  collapsus non cardiovasculaires, notamment au niveau respiratoire et cérébral.

Le poumon peut en effet se collaber, pour différentes raisons (pneumothorax, épanchement pleural, tumeur…), ce qui entraîne rapidement une détresse respiratoire.

A l’époque historique de la « pneumo-phtisiologie » (l’ancienne dénomination de la pneumologie), la collapsothérapie, c’est-à-dire la création d’un collapsus pulmonaire partiel, était une méthode utilisée dans le traitement de la tuberculose.

Au niveau cérébral, on peut observer un collapsus ventriculaire, en rapport avec une chute de la pression du LCR (liquide céphalo-rachidien).