Accueil > Définitions > Coagulation
Mots médicaux voisins
Nom masculin
Coagulation
Nom masculin
Adjectif
Dans l'encyclopédie
La coagulation du sang est une étape de l’hémostase qui aboutit à la formation d’un caillot.
Un anticoagulant est un médicament visant à rendre le sang hypocoagulable, et utilisé dans la prévention et le traitement de la maladie thrombo-embolique.
Quelques définitions
Nom masculin
Nom masculin
Nom féminin
Nom féminin
Expression au masculin

Définition de "Coagulation" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioCoagulation nom fém.
Écouter la piste audioCoaguler ver.
Écouter la piste audioCoagulant adj.
Écouter la piste audioCoagulabilité nom fém.
Écouter la piste audioHypocoagulabilité nom fém.
Écouter la piste audioHypercoagulabilité nom fém.

La coagulation sanguine est une étape essentielle de l’hémostase, processus biologique complexe qui permet d’arrêter un saignement. La coagulation, qui se présente comme un processus en cascade (on l’appelle d’ailleurs la « cascade de coagulation ») correspond à la phase dite d’hémostase secondaire.

La cascade de coagulation consiste en une suite de réactions en chaîne, l’activation d’un facteur de coagulation déclenchant l’étape suivante, qui permettra l’activation d’un autre facteur de coagulation, et cela jusqu’au facteur I.

Il existe treize facteurs de coagulation, de I à XIII, assortis d’un « a » minuscule pour la forme activée. Ces facteurs sont pour la plupart des enzymes, la forme inactive étant un zymogène.

Sont présents également des inhibiteurs de la coagulation (antithrombine, protéine C, protéine S, etc.) qui permettent la régulation de ce mécanisme complexe.

Cependant, si hémostase et coagulation ont, nous venons de le voir, des significations très précises et différentes en biologie,   on a tendance à employer indifféremment ces deux termes en disant, par exemple, que l’opérateur, lors d’une intervention chirurgicale, coagule un vaisseau ou qu’il  en fait l’hémostase, le résultat étant identique, à savoir l’arrêt du saignement.

Un produit coagulant, comme le collagène fibrillaire, favorise le mécanisme de coagulation. Un médicament anticoagulant a l’effet inverse ; les patients disent qu’il « fluidifie le sang ». En réalité, il agit sur la coagulabilité du patient pour la diminuer (hypocoagulabilité). Les situations d’hypercoagulabilité entraînent un risque accru de thrombose.