Accueil > Définitions > Pharmacologie
Mots médicaux voisins
Nom féminin
Pharmacologie
Nom féminin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
La pharmacologie est une discipline scientifique qui étudie les interactions entre un médicament et l’organisme qui le reçoit.
La pharmacovigilance s’occupe du risque d’effets indésirables des médicaments.
Quelques définitions
Nom masculin
Adjectif
Expression au masculin
Nom féminin

Définition de "Pharmacologie" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioPharmacologie nom fém.
Écouter la piste audioPharmacologique adj.
Écouter la piste audioPharmacologue nom
Écouter la piste audioPharmacocinétique nom fém.
Écouter la piste audioPharmacodynamie nom fém.
Écouter la piste audioPharmacodynamique nom fém.
Écouter la piste audioPharmacovigilance nom fém.
Écouter la piste audioPharmacovigilant adj.

La pharmacologie est la discipline scientifique qui explore les mécanismes d’interaction entre une substance active et l’organisme dans lequel elle est censée agir dans un but thérapeutique. Les résultats de ces études servent à élaborer de nouveaux médicaments et à améliorer ceux qui existent déjà. Cette discipline est exercée par des pharmacologues.

Le champ d’action de la pharmacologie  est vaste, puisque les études pharmacologiques servent, entre autres, à étudier les moyens d’administration des médicaments, les interactions médicamenteuses, ou encore les effets secondaires des médicaments.

La pharmacologie  touche en premier chef  la recherche fondamentale, par le biais de la physiologie, de la biologie, de la biologie moléculaire, de la biochimie, ou encore de la génétique. Mais elle a aussi sa place en recherche clinique (pharmacologie clinique), en toxicologie et en épidémiologie (pharmaco-épidémiologie).

La pharmacologie possède deux sous-spécialités, la pharmacocinétique, qui décrit ce que l’organisme fait au médicament, et la pharmacodynamique, ou pharmacodynamie, qui décrit, à l’inverse, les effets d’une substance active sur l’organisme.

La pharmacovigilance enregistre et évalue les effets secondaires des médicaments. La personne pharmacovigilante  (correspondant de pharmacovigilance) est tenue de signaler les cas les plus graves.