Accueil > Définitions > Agoniste
Mots médicaux voisins
Nom féminin
Agoniste
Nom féminin
Adjectif
Quelques définitions
Nom masculin
Expression au féminin
Expression au féminin
Nom féminin
Nom féminin

Définition de "Agoniste" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioAgoniste nom masc.
Écouter la piste audioAgoniste adj.
Écouter la piste audioAntagoniste nom masc.
Écouter la piste audioAntagoniste adj.
Écouter la piste audioAntagoniser ver.

Agoniste et antagoniste sont à la fois  adjectifs et  substantifs, que l’on emploie dans deux circonstances précises : en anatomie, un muscle agoniste produit un mouvement donné, et un muscle antagoniste le mouvement opposé (comme la flexion et l’extension d’un segment de membre). Quand l’agoniste se contracte, l’antagoniste se relâche, et inversement.

En biochimie, une substance agoniste se fixe sur les  récepteurs cellulaires d’une substance de référence, comme l’acétylcholine, dont elle reproduit en partie les effets. La muscarine et la nicotine sont ainsi deux agonistes de l’acétylcholine, qui activent deux types de récepteurs cholinergiques (récepteurs à l’acétylcholine) : les récepteurs muscariniques et les récepteurs nicotiniques, qui commandent des réactions différentes.

Quand le produit qui se fixe sur les récepteurs cellulaires d’une substance de référence (reprenons l’exemple de l’acétylcholine) empêche l’action de celle-ci, on est en présence d’une substance antagoniste : un anticholinergique dans le cas pris en exemple.

Antagoniste peut être utilisé en thérapeutique dans le sens d’antidote. Dans un accident hémorragique par surdosage en anticoagulant] de la classe des antivitamines K (AVK), il faut d’urgence « antagoniser » l’effet de l’AVK par l’injection d’un CPP (concentré de complexes prothrombiniques).

On aura remarqué que le verbe « agoniser » n’a rien à voir avec le mot « agoniste ».