Mots médicaux voisins
Nom féminin
Choc
Nom masculin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
Un choc peut être émotionnel ou circulatoire ; dans un cas comme dans l’autre, les conséquences peuvent être graves.
Quelques définitions
Nom masculin
Nom féminin
Expression latine

Définition de "Choc" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioChoc nom masc.
Écouter la piste audioChoquer ver.
Écouter la piste audioDéchoquage nom masc.
Écouter la piste audioDéchoquer ver.

Le choc, également appelé état de choc, se rencontre dans deux types de situations : le choc psychique et le choc physique, qui est une défaillance circulatoire aiguë conduisant à l’hypoxie. Cette défaillance circulatoire peut évoluer vers le collapsus cardiovasculaire, puis le décès du patient, si les mesures pour le combattre efficacement ne sont pas rapidement mises en œuvre.

Dans l’état de choc au sens circulatoire du terme, une des trois composantes du système cardiovasculaire peut être en cause : la pompe (le cœur), la tuyauterie (les artères), le contenu (la volémie). Il existe donc des chocs cardiogéniques (défaillance cardiaque aiguë lors d’un infarctus du myocarde) ; des chocs par hypovolémie relative, du fait d’une vasodilatation des artères (choc anaphylactique, choc neurogénique, choc septique) ; et des chocs hypovolémiques par diminution brusque de la volémie, dont le prototype est le choc hémorragique.

Dans toutes les structures d’urgences existe une unité de « déchoquage », (le « déchoc »), dans laquelle est placé le patient en état de choc pour mettre en route les premières mesures de réanimation, qui consistent à « déchoquer » le patient.

L’autre grande catégorie de choc est le choc psychique ou émotionnel, conséquence d’un traumatisme qui sature les capacités de chaque individu de faire face aux émotions négatives. La faculté psychique de se remettre d’un état de choc émotionnel s’appelle la résilience.

Quelle que soit le type de choc rencontré, le patient qui en est atteint est « choqué » ou « en état de choc ».  

Le « choc «électrique » délivré par un défibrillateur permet, dans certaines circonstances, de faire repartir un cœur en fibrillation ventriculaire.