Mots médicaux voisins
Nom masculin
Tumeur
Nom féminin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
Une tumeur est la prolifération, dans un organe quelconque, d’une lésion bénigne ou maligne.
Quelques définitions
Nom féminin
Nom masculin
Nom féminin
Nom masculin
Nom propre

Définition de "Tumeur" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioTumeur nom fém.
Écouter la piste audioTumoral adj.
Écouter la piste audioTumorectomie nom fém.
Écouter la piste audioZonectomie nom fém.
Écouter la piste audioTumorothèque nom fém.

Une tumeur est une lésion correspondant au développement anormal d’un tissu néoformé de cause non inflammatoire dans un organe. Tous les organes peuvent être concernés par le développement tumoral.

Une tumeur peut être bénigne ou maligne (cancéreuse), et il est toujours indispensable d’avoir recours à l’histologie pour affirmer qu’une tumeur est maligne, et la traiter en conséquence. Certaines tumeurs sont malignes d’emblée, d’autres, comme les polypes coliques, sont d’abord bénignes, puis deviennent malignes : c’est la dégénérescence maligne.

Cependant, nombre de patients ont  tendance à penser que tumeur est synonyme de cancer, tout comme néoplasie ou  néoplasme, qui sont aussi des synonymes de tumeur. Un patient pourra parler de sa tumeur pour évoquer son cancer, mais il n’emploiera jamais ce mot pour parler d’une tumeur bénigne, comme un lipome par exemple. Quand on parle de « néo » (abréviation de néoplasme), on évoque toujours, à tort cependant, une lésion maligne.

Quand le chirurgien enlève une tumeur sans enlever l'organe qui la porte, il procède à une tumorectomie, également appelée zonectomie, ce qui est le cas le plus fréquent dans le traitement actuel des  cancers du sein de petite taille.

Une tumorothèque est une banque d'échantillons biologiques obtenus à partir de tissus tumoraux conservés à très basse température par les laboratoires d'anatomie pathologique. Les tumorothèques sont regroupées régionalement sous l'égide de l'InCa (Institut du Cancer). L'ADN et l'ARN de ces tumeurs sont préservés pour d'éventuelles études complémentaires ultérieures.