Mots médicaux voisins
Nom féminin
Mort
Nom féminin
Nom féminin
Dans l'encyclopédie
La mort, qui est le terme obligatoire de la vie, se définit précisément chez l’homme par l’arrêt de toute activité cérébrale.
En épidémiologie, la mortalité comptabilise le nombre de décès dûs à une maladie dans une population.
Quelques définitions
Nom féminin pluriel
Nom féminin pluriel
Nom masculin
Nom féminin
Nom féminin

Définition de "Mort" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioMort nom fém.
Écouter la piste audioMort adj.
Écouter la piste audioMortel adj.
Écouter la piste audioMourir ver.
Écouter la piste audioDécès nom masc.
Écouter la piste audioDécéder ver.

On peut, avec X. Bichat, définir la vie comme « ce qui résiste à la mort ». On peut, à l’inverse, définir la mort comme le terme ultime de la vie, avec l’arrêt définitif de toutes les fonctions organiques, notamment la respiration et l’activité cardiaque. Cette fin est inéluctable puisque nous sommes tous mortels, même si certains tenants du transhumanisme pensent que les humains pourraient, dans un avenir indéterminé,  devenir immortels.

Mais cette définition univoque serait trop simple, et l’on décrit différentes morts : la mort naturelle, la mort suspecte, la mort clinique, la mort cérébrale,  l’état de mort apparent, l’expérience de mort imminente, et même la « petite mort », surnom poétique de l’orgasme.

La mort cérébrale : également appelée coma dépassé ou coma de type IV, elle est définie par l’absence totale et définitive d’activité cérébrale. On maintient les autres fonctions vitales chez un sujet en mort cérébrale le temps de prélever ses organes pour les transplanter  à un donneur en attente de greffe.

L’état de mort apparente : cet état peut se rencontrer dès la naissance, et tout au long de la vie. Il se définit par un arrêt cardio-respiratoire qui peut être réversible si des mesures de réanimation efficaces  sont  entreprises immédiatement, que ce soit chez le nouveau-né ou plus tard dans la vie. Le sujet en état de mort apparente n’est donc pas réellement mort.

Expérience de mort imminente (EMI en français, NDE en anglais) : cette expression désigne un ensemble de sensations décrites a posteriori par les patients qui l’ont vécue lors d’un état de mort clinique ou de coma avancé. Ces descriptions ont toutes des traits communs (la décorporation, le tunnel, la lumière blanche, etc…) qui font croire aux scientifiques à la réalité du phénomène.

Quand un sujet meurt, brusquement ou au terme d’une longue agonie, on dit qu’il est décédé, et la première des choses à faire est de faire constater la réalité du décès par un médecin, qui signe le « certificat de décès », ce qui autorise l’inhumation, sauf en cas de mort suspecte, situation dans laquelle une autopsie est en règle générale pratiquée.

On notera que le mot « mort » désigne aussi bien le phénomène qui amène au décès que la personne décédée, que l’on appelle tout simplement « le mort ».

Les médecins usent parfois du latinisme exitus pour parler d’un décès de manière discrète, car ce mot n’est pas connu du grand public.