Accueil > Définitions > Immunologie
Mots médicaux voisins
Nom féminin
Immunologie
Nom masculin
Expression au masculin
Dans l'encyclopédie
L’immunologie est la discipline biologique qui s’occupe de l’immunité.
Quelques définitions
Nom féminin
Symbole
Nom féminin
Nom féminin
Nom féminin

Définition de "Immunologie" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioImmunologie nom fém.
Écouter la piste audioImmunologue nom
Écouter la piste audioImmunologique adj.
Écouter la piste audioImmunoglobuline nom fém.
Écouter la piste audioImmunodéficience nom fém.
Écouter la piste audioImmunodépression nom fém.
Écouter la piste audioImmunodéprimer ver.
Écouter la piste audioImmunodépresseur adj.
Écouter la piste audioImmunosuppresseur adj.
Écouter la piste audioImmunothérapie nom fém.

L’immunologie est la discipline médicale qui traite de l’étude du système immunitaire. L’immunologue est un spécialiste qui s’occupe de questions immunologiques. Mais ce substantif est à vrai dire peu employé.

Les immunoglobulines prennent le nom d’anticorps quand elles se fixent sur l’antigène correspondant. Il en existe plusieurs sortes : les IgA, IgD, IgE, IgG, IgM (Ig pour immunoglobuline).

L’immunodéficience (ou immunodépression) est une baisse des défenses immunitaires. Cette déficience peut être acquise, dont la plus connue est le SIDA (Syndrome d’immunodéficience acquise) ; les patients atteints du SIDA sont immunodéprimés, contrairement aux porteurs sains du VIH. L’immunodéficience peut aussi être  innée (autrement dit génétique), dont la forme la plus sévère est celle des « enfants-bulles », totalement dépourvus de défenses immunitaires.

Les patients greffés doivent prendre à vie un traitement immunosuppresseur (ou immunodépresseur) pour éviter le rejet du greffon.

L’immunothérapie consiste à administrer des substances qui vont stimuler les défenses immunitaires.  Par extension, on parle aussi d’immunothérapie pour toute thérapie utilisant des protéines produites par des cellules du système immunitaire, même si le but n’est pas la stimulation de l’immunité. L’immunothérapie est de plus en plus utilisée comme traitement adjuvant en cancérologie.

L’immunothérapie  se fait rarement par voie locale (instillation intravésicale de BCG après résection d’une tumeur vésicale) ; elle se pratique le plus souvent par voie générale, en utilisant des molécules telles que les immunoglobulines monoclonales, les interférons et les interleukines.